Côte d’Ivoire | Didievi: Le Maire est un citoyen hors du commun!

1
2005

Dr. KOUASSI Brice fait la fierté de ses administrés

[Par TOURÉ Vakaba, Abidjan• Bureau Afrique]

Didievi | Enseignant-Chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody [sud d’Abidjan], et Maire de la Commune de Didievi, l’ivoirien KOUASSI Brice fait de plus en plus parler de lui, et ses nombreuses actions en faveur du vivre ensemble ainsi que l’amélioration des conditions de vie difficiles de ses compatriotes, en restent l’illustration pour avoir fait de ce mécène, un cadre productif, utile, voir incontournable dans cette vaste région du centre ivoirien, jadis abonnée et acquise en la cause politique du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

L’enfant du terroir, de surcroît premier magistrat de la cité a la confiance de ses compatriotes

La Côte d’Ivoire sort miraculeusement d’une crise sociopolitique éprouvante et cet intellectuel, natif de la région, est loin de l’ignorer. Des opérations de soins médicaux gratuits, aux assistances diverses en terme de prise en charge sanitaire et de la réhabilitation d’infrastructures, Kouassi Brice en a fait assez et rêve d’en apporter d’avantage à ses mandants qui lui vouent fierté et admiration. Jeune et relativement plein d’ambition, le fonctionnaire est devenu en un temps record, une véritable référence régionale, aux côtés de son aîné, maître Kouadio Jeannot Ahoussou, collaborateur du Président Ouattara et actuel patron du SENAT ivoirien.

Le maire en a apporté la preuve matérielle, samedi 11 mai dernier en l’occasion d’une prestigieuse cérémonie d’hommage à l’ancien compagnon, et chargé de mission de Félix Houphouët-Boigny, le patriarche Abdoulaye Diallo, par ailleurs maire de Djékanou.

Alassane Ouattara, le Président de la République de Côte d’Ivoire, s’est dit particulièrement touché par l’élan de mobilisation et de fraternité mise en place par les cadres locaux, pour le succès de cette cérémonie d’hommage

L’enseignant-chercheur a réussi à rallier en la cause noble de cette démarche fraternelle, plus de 130 chefs coutumiers et 500 jeunes, qui ont tous promptement répondu à son appel et qui ont su apporter à ce rendez-vous d’État, toute sa signification, au grand plaisir du couple présidentiel, qui s’y était transporté pour la bonne cause.

On peut l’avouer, cette partie du pays semble politiquement renaître de ses cendres, après plusieurs années de frustrations qui avaient tendance à faire d’elle une zone oubliée. En véritable rassembleur, on retiendra que le maire Kouassi Brice, aura brillamment reussi à rallier une importante partie du peuple baoulé en la cause et aux aspirations du président Ouattara et du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la paix (RHDP-RHDP-Unifié). Certainement aussi un précieux atout pour pouvoir enclencher un dialogue fraternel entre le Président Henri Konan Bédié et son cadet Alassane Ouattara, redonnant en la Côte d’Ivoire son sourire habituel.

T.V. Copyright, mai 2019®