Touré VAKABA, envoyé spécial
Dabou-Samedi 11 Mai 2024 | On se rappelle encore de cette date fatidique du 11 avril 2011. Ce jour là, du haut de la tribune de la Fondation Félix Houphouët-Boigny de la capitale politique Yamoussoukro, peu avant 13 h, le président ivoirien élu, Alassane Ouattara, faisait vœu de faire de la Côte d’Ivoire, une destination prisée, qui devrait faire corps, vaille que vaille, avec son flamboyant essor économique des années 80.


VoilĂ  bientĂ´t 14 ans que le successeur du prĂ©sident Laurent Gbagbo a su joindre l’acte Ă  la parole.
Le pays a si rebondi qu’il est méconnaissable. Revenue défigurée, divisée et affaiblie, suite à de violentes crises socio-politiques qui avaient mis aux prises ses propres citoyens, la nation ivoirienne était loin de se retrouver sur le piédestal des états les mieux classés du Fond Monétaire International (FMI), voir de recouvrer en moins d’une décennie, une stabilité relative.

À l’instar d’autres régions du pays, celle des grands ponts qui regroupe Dabou, Grand-Lahou et Jacqueville, en sait quelque chose et ses filles et fils savent affirmer leur reconnaissance à un bienfaiteur.
Ses élites, cadres et populations se sont tous donné rendez-vous samedi 11 mai 2024 à la place Henri Konan Bédié de Dabou, du nom de l’ancien président de la République (1993-1999), pour fêter avec liesse et reconnaissance, la fructueuse Gouvernance du président de la République Alassane Ouattara.

Depuis la veille vendredi, jusqu’au petit matin du lendemain samedi, des mastodontes de la société de transport abidjanais continuaient de transporter les convives depuis différents villages et hameaux, au lieu de ralliement, au centre de la ville de Dabou.


Là-bas, sur place, l’ambiance est tonitruante, les décibels, soutenus de sonorités du terroir, bombardent la ville. Tambours et grelots vrombissent interminablement. Le drapeau tricolore, orange blanc et vert, bat sans cesse au rythme du vent, sous les rafales d’une météo agressive, deshumanisante et méprisante.


Pour donner à l’occasion, ses marques de grandeur et de noblesse, tous sont présents autour du premier ministre et chef du gouvernement Robert Beugré Mambé, patron de la cérémonie, venu représenter le président de la République en personne.


Ce sont notamment, le ministre gouverneur du District Autonome des lagunes, le corps préfectoral, les ministres, les élus, les chefs traditionnels et guides religieux.
Le premier collaborateur du président de la République a d’abord été reçu à domicile par le ministre gouverneur, Vincent Lohouess.


Ensuite, l’hôte a été escorté au moyen d’une caravane de bolides dernier cri, aux vitres teintées, jusque sur la place Henri Konan Bédié.

Après un triomphal tour d’honneur , le tam-tam parleur et l’hymne nationale annonceront plus tard le début de la cérémonie.


Le mot de bienvenue est révélé par Jean-Claude NIANGNE YEDE, Maire de la commune de Dabou. À sa suite, le président régional de la chambre des rois et chefs traditionnels, le maire de Grand-Lahou Ali Sissoko, Adjé Silas METCH, ministre délégué aux sports et du cadre de vie, Vincent Lohouess, ministre gouverneur du District Autonome des lagunes. Tous ont eu à saluer avec des gestes, les grandes réalisations du président de la République en faveur de la Côte d’Ivoire, mais surtout pour les grands ponts. Du pont Philippe Grégoire Yacé à la nouvelle autoroute qui relie Abidjan à Dabou, les autochtones ont dit leur fierté, reconnaissance, et renouveler à l’occasion, leur indéfectible soutien à une éventuelle candidature du président Ouattara aux prochaines élections présidentielles.


Une brève allocution du premier ministre, chef du gouvernement, ministre des sports et du cadre de vie, a mis un terme à une fête qui aura occupé toute la journée du samedi.
Beugré Mambé a essentiellement dit toute sa reconnaissance au président de la République, non sans promettre de lui traduire fidèlement les dons, satisfécits et doléances formulés par les populations en l’adresse du chef de l’État.

Mention spĂ©ciale au PrĂ©sident du conseil d’administration de la Radio Diffusion TĂ©lĂ©vision Ivoirienne (RTI), Aka SayĂ© Lazare, cadre de la rĂ©gion ( Grand Lahou prĂ©cisĂ©ment) et prĂ©sident de la commission media de ces festivitĂ©s. VĂ©tĂ©ran du journalisme moderne en CĂ´te d’Ivoire, le Journaliste prĂ©sentateur vedette du journal tĂ©lĂ©visĂ© très suivi de 20 h des annĂ©es 80, reste une des valeurs sĂ»res de la gouvernance rĂ©ussie du prĂ©sident Ouattara dans la Gouvernance du media public RTI. La couverture mĂ©diatique de cet important rendez-vous fut manifestement un franc succès Ă  mettre Ă  l’actif de cet intellectuel relativement discret. TV

By AGM News

Fondé par le brillant et indépendant Journaliste ivoirien TOURÉ Vakaba courant 2016, Agmnews.info est un journal en ligne agissant dans la collecte et la fourniture d'informations de première main. Avec sa ligne éditoriale généraliste, le comité de rédaction donne la priorité à l'actualité africaine et malgache. Tout en prenant ses distances avec les clivages politiques, ethniques et sociologiques, AGM News reste irréversiblement indépendant.

Laisser un commentaire