Défense | Le Pentagone affirme l’échec des F-35!

0
331

C’est un détail pour le moins embarrassant. D’après la dernière évaluation du Pentagone, révélée par Bloomberg, l’avion de chasse F-35 de l’armée américaine ne serait pas en capacité de viser correctement ses cibles. Un raté qui vient s’ajouter aux 428 milliards de dollars qu’a déjà coûtés ce programme militaire. Les performances du canon installé sur la version la plus courante du F-35 ont en effet été jugées « inacceptables » par les auteurs du rapport.
Le modèle de l’US Air Force pose problème. L’arme est montée à l’intérieur de l’avion et les tests ont révélé qu’elle était mal alignée. Autre souci à prendre en compte : le boîtier du canon fabriqué par Lockheed Martin se fissure avec le temps. L’armée de l’air américaine a par conséquent limité son usage. Le programme F-35 devrait dépasser les 1 000 milliards de dollars à la fin de sa vie à cause de multiples modifications de logiciels et de finitions. De quoi irriter au plus haut point les autorités américaines et le président Donald Trump.
873 défauts logiciels
Au total, pas moins de 873 défauts logiciels ont été détectés. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2018, où 917 anomalies avaient été mises au jour. Des failles de cybersécurité qui avaient été révélées dans un précédent rapport n’ont également toujours pas été résolues. L’US Air Force continue néanmoins de défendre son avion et assure qu’il est le plus à même d’accomplir n’importe quelle mission.
Malgré ces alertes, le carnet de commandes du F-35 ne désemplit pas. Rien que pour les États-Unis, le Pentagone en a ajouté 11 en 2016 et 2017 à sa liste, 20 en 2018, 15 en 2019 et de nouveau 20 pour 2020. À l’étranger, le modèle phare de l’armée de l’air américaine séduit toujours autant. Le Japon est le plus gros acheteur, suivi de près par l’Australie et le Royaume-Uni. La Pologne et Singapour ont récemment rejoint le club. D’ici à septembre, 490 F-35 déjà livrés nécessiteront des travaux de modernisation pour assurer leur bon fonctionnement.