UKRAINE : Le chef de Wagner «On ne fera plus de prisonniers» !

0
74

Guerre en Ukraine : Evgueni Prigojine, le chef du groupe paramilitaire russe Wagner, ordonne à ses hommes de ne plus faire de prisonniers en Ukraine

Les miliciens du groupe paramilitaire russe Wagner ont reçu l’ordre de ne plus faire de prisonniers sur le front ukrainien.
« On va tuer tous ceux qui sont sur le champ de bataille. On ne fera plus de prisonniers ». Le message est clair. Dans un audio publié ce dimanche sur le réseau social Telegram, Evgueni Prigojine, le chef du groupe paramilitaire russe Wagner, a ordonné à ses hommes de ne plus faire de prisonniers sur le front ukrainien, rapporte Le Monde.
Selon nos confrères, cette déclaration du patron de Wagner fait suite à la publication, également sur Telegram, d’un autre enregistrement vidéo dans lequel on entendrait des soldats ukrainiens programmer l’exécution d’un milicien de Wagner fait prisonnier par les forces ukrainiennes. Cet enregistrement n’a pas été authentifié formellement, précise Le Monde.
Surnommé « l’armée fantôme » de Vladimir Poutine, le groupe Wagner combat à travers le monde pour défendre les intérêts de la Russie.
En Ukraine, les combattants de Wagner sont notamment en première ligne dans la à Bakhmout, dans l’est de l’Ukraine, où les forces russes et ukrainiennes se livrent une bataille acharnée depuis plusieurs mois.
Les forces armées russes ont détruit les unités d’élite des forces armées ukrainiennes, qui étaient destinées à la contre-offensive du printemps, a déclaré Oleg Soskin, ex-conseiller de Leonid Kuchma.
« Les préparatifs sont en cours pour des événements colossaux contre l’Ukraine. La Russie s’y prépare », a-t-il déclaré.
Selon Soskin, l’armée russe «se sauve» et les forces armées ukrainiennes ne peuvent rien y faire.
Il a noté que la défense aérienne de Kiev a été tellement affaiblie qu’elle ne peut même plus intercepter les drones.