DĂ©claration de L’Union des journalistes de la presse libre africaine ( U.J.P.L.A) sur les incidents survenus avec l’Ă©quipe de reportage de la RTI Ă  la confĂ©rence de presse des prĂ©sidents Henri Konan BĂ©diĂ© et Affi N’GUESSAN

Le jeudi 15 octobre 2020, une Ă©quipe de reportage de la première chaĂ®ne de tĂ©lĂ©vision publique ivoirienne ( RTI 1) aurait Ă©tĂ© priĂ©e de se retirer lors de la confĂ©rence de presse des prĂ©sidents Henri Konan Bedie et Affi N’GUESSAN.
Suite Ă  la vĂ©rification effectuĂ©e par l’ujpla, union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) qui lutte pour la sĂ©curitĂ© des journalistes et pour la promotion de la LibertĂ© de la presse en Afrique, il ressort que, selon les organisateurs, la RTI n’ayant pas Ă©tĂ© invitĂ©e , ne serait pas bienvenue Ă  cette confĂ©rence de presse.
En consĂ©quence, l’Ă©quipe de la Rti aurait Ă©tĂ© priĂ©e de quitter les lieux.
InterrogĂ©s par l’ujpla, le RĂ©dacteur en chef M. Kone Adama et la journaliste Sidonie Davila, prĂ©sente sur les lieux, ont expliquĂ© que le service de communication des organisateurs aurait dit reprocher Ă  la RTI sa « partialitĂ©  » dans le traitement de l’information et, de surcroĂ®t , qu’elle ne jouerait pas son rĂ´le de mĂ©dia de service public .
Toujours, selon M. Kone Adama, avant l’incident du 15 octobre, lors du meeting de l’opposition ivoirienne au stade FHB le samedi 10 octobre 2020 ,la RTI aurait Ă©tĂ© refoulĂ©e du stade pour les mĂŞmes motifs .

Pour sa part, contactĂ©e par l’ujpla pour recueillir sa version des faits, la directrice de la communication du pdci Rda, Mme Djenebou zongo, Ă©pouse Diomande a expliquĂ© Ă  l’ujpla
qu’elle n’Ă©tait pas informĂ©e que l’Ă©quipe de reportage de la RTI aurait Ă©tĂ© refoulĂ©e lors de la confĂ©rence de presse Ă  la rĂ©sidence du prĂ©sident Bedie.

Elle a indiquĂ© Ă  l’ujpla que, vu l’urgence de la confĂ©rence de presse, aucune invitation de couverture mĂ©diatique n’avait Ă©tĂ© adressĂ©e Ă  la presse.
De plus, soutient elle, la journaliste Sidonie Davila aurait dit au service communication du PDCI qu’elle serait venue « prendre le pouls dans les QG des candidats Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle ».
L’Ă©quipe de communication du PDCI aurait, alors, rĂ©pliquĂ© que, vu que son candidat a, optĂ© pour un boycott et donc nullement en campagne Ă©lectorale, la journaliste devrait retourner Ă  sa rĂ©daction.

L’ujpla appelle toutes les parties au calme et Ă  la sĂ©rĂ©nitĂ©.
En ces pĂ©riodes de compĂ©titions politiques et Ă©lectorales exacerbĂ©es, l’ujpla voudrait d’abord appeller les journalistes au respect strict et irrĂ©prochable des règles Ă©thiques et dĂ©ontologiques de leur profession en toute lĂ©galitĂ© et responsabilitĂ©.

L’ujpla prie , ensuite, le gouvernement et les pouvoirs publics de veiller Ă  la sĂ©curitĂ© de tous les journalistes , quels que soient leur bord et leur ligne Ă©ditoriale afin d’assurer et garantir la libertĂ© de la presse, piliers essentiels de l’ Etat de droit et de tout processus dĂ©mocratique.

Fait Ă  Abidjan le vendredi 16 octobre 2020
Pour l’Union des journalistes de la presse libre africaine (U.J.P.L.A)
Le président
yao Noël

By AGM News

Fondé par le brillant et indépendant Journaliste ivoirien TOURÉ Vakaba courant 2016, Agmnews.info est un journal en ligne agissant dans la collecte et la fourniture d'informations de première main. Avec sa ligne éditoriale généraliste, le comité de rédaction donne la priorité à l'actualité africaine et malgache. Tout en prenant ses distances avec les clivages politiques, ethniques et sociologiques, AGM News reste irréversiblement indépendant.

Laisser un commentaire