Côte d’Ivoire | Le Contre-amiral célébré par ses collaborateurs!

20
1978

Il a toujous fait de la qualité et la discipline militaire son sacerdoce. Les qualités professionnelles et humaines de l’Amiral étoilé sont reconnues de tous

Il est l’un des rares hauts fonctionnaires à pouvoir bénéficier d’une longévité certaine dans une fonction administrative. Le magistrat militaire est à n’en point douter, un collaborateur important et stratégique pour le Président de la République de Côte d’Ivoire et son Gouvernement, qui ont enfin reconnu et salué ses mérites en l’élevant au grade de Contre-amiral, équivalent de Général de brigade.
Les proches et admirateurs de l’officier Général attendaient ce grand moment depuis bien longtemps du fait de son importance indiscutable dans ses rôles d’équilibriste de la société militaire ivoirienne.

Par ailleurs, ses collaborateurs ne tarissent pas d’éloges pour lui.

« C’est un grand monsieur, un bosseur hors pair. Ici, ce n’est pas un patron, mais un père de famille comme on verrait nulle part…les mots ne diront pas suffisamment ce que le personnel récent pour ce citoyen exemplaire, relativement humble et intègre », raconte avec émotion, un collaborateur, sous le couvert de l’anonymat.

Craint et respecté à tous égards, notamment, au sein de la grande muette, Ange Bernard Kessy Kouamé parle moins et écoute plus, n’hésitant guère à traquer la délinquance militaire, sous toutes ses formes, lorsqu’il est saisi. À l’opposé de ses détracteurs, nous devons indiquer que le magistrat militaire est adulé par de nombreux ivoiriens au nombre desquels certains qui l’ont surnommé « le terminus ». Une autre étape débute dans la carrière de cet excellent militaire, qui promet travailler d’avantage, afin de faire de l’armée ivoirienne, un exemple de morale et de référence. l’Afrique salut un travailleur infatigable. Le tout nouveau promu, qui rejoint avec brio la prestigieuse famille très fermée des officiers généraux a été célébré ce jeudi par l’ensemble des proches et collaborateurs.

Touré Vakaba 

(English version)

Ivory Coast | The Rear Admiral celebrated by his collaborators!

He is one of the few senior officials who can enjoy a certain longevity in an administrative function. The military magistrate is undoubtedly an important and strategic collaborator for the President of the Republic of Côte d’Ivoire and his Government, who have finally recognized and praised his merits by raising him to the rank of Rear-Admiral, equivalent of Brigadier General.

The close and admirers of the General Officer had been waiting for this great moment for a long time because of its indisputable importance in his balancing roles in the Ivorian military society.

In addition, his staff are full of praise for him.

« He is a great gentleman, an outstanding workman. Here, it’s not a boss, but a father as we would see nowhere … the words will not say enough what the recent staff for this exemplary citizen, « says with emotion, an employee, under the guise of ‘anonymity.

Feared and respected in all respects, especially, in the great dumb, Ange Bernard Kessy Kouamé speaks less and listens more, hardly hesitating to track down the military delinquency, in all its forms, when seized. In contrast to his detractors, we must indicate that the military magistrate is adulated by many Ivorians among whom some who dubbed it « the terminus ». Another step begins in the career of this excellent soldier, who promises to work more, to make the Ivorian army, an example of morality and reference. Africa hi a tireless worker. The brand new promoted, which joins brilliantly the prestigious family very closed general officers was celebrated this Thursday by all the relatives and collaborators.

T V