Afrique du Sud : Bruxelles appelle Pretoria à trouver une «solution pacifique» à l’invasion Russe en Ukraine

0
128

L’invasion russe en Ukraine a été évoquée, jeudi, en marge de la visite d’Etat des souverains belges en Afrique du Sud. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a ainsi souligné « l’importance de trouver une solution pacifique » tandis que la ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, a appelé l’Afrique du Sud à profiter de ses bonnes relations avec le Kremlin pour contribuer au retour de la paix.

Après la cérémonie officielle d’accueil jeudi matin à Pretoria, une rencontre a eu lieu entre les ministres belges et les membres du gouvernement sud-africain. Le roi Philippe et le président sud-africain y étaient également présents.

« Le conflit entre la Russie et l’Ukraine est une grande préoccupation pour nous tous. L’Afrique du Sud continue de souligner l’importance de trouver une solution pacifique à cette crise », a notamment déclaré Cyril Ramaphosa.

Au cours de la réunion, Hadja Lahbib a quant à elle pointé les « liens » entre la Russie et l’Afrique du Sud que cette dernière doit pouvoir utiliser pour contribuer à la paix entre Moscou et Kiev. « Compte-tenu de vos liens historiques étroits avec la Russie, nous serions heureux que vous envisagiez d’utiliser vos canaux de communication pour avancer sur la voie de la paix », a déclaré la ministre des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse conjointe.

L’Afrique du Sud et la Russie font toutes deux partie de l’alliance économique BRICS, aux côtés du Brésil, de l’Inde et de la Chine. Elles coopèrent également militairement. Fin février, exactement un an après l’invasion de l’Ukraine, l’Afrique du Sud, la Russie et la Chine ont ainsi organisé 10 jours de manœuvres militaires au large des côtes africaines.