🔴 MERITE | Ange Kessi rafle deux prix en moins de deux mois !

Il reste une personnalité atypique, unique dans sa droiture et sa façon de dire la justice, rien que la justice.

0
1127

18 Décembre 2021 – MAGAZINE | Commissaire du Gouvernement, le Contre-amiral Ange Kessi a décidément de beaux jours devant lui. L’officier général continue de rafler tableaux d’honneur et diverses distinctions, à la grande joie de sa hiérarchie, ses proches, mais aussi de nombreux collaborateurs et frères d’armes.

C’était d’abord le 20 octobre dernier, à la Maison de la presse d’Abidjan, où le célèbre légaliste a eu la surprise de recevoir un magnifique tableau pour sa contribution institutionnelle, constante, active, à la manifestation de la vérité et de la liberté de la presse en Côte d’Ivoire. Ce mercredi là, c’est devant un petit parterre de journalistes triés sur le tas, et au professionnalisme reconnu, que le brillant chef du parquet militaire était porté sur le toit d’Abidjan, par la direction de publication d’un journal en ligne panafricain, traitant de l’actualité africaine et mondiale, intitulé, www.agmnews.net , une tribune reconnue pour son grand sérieux dans le traitement et la fourniture de l’information.


Il y a seulement une semaine, au soir du samedi 11 décembre exactement, l’éminent fonctionnaire recevait une fois encore, au Radisson Blu Hôtel (sud d’Abidjan), « le prix spécial de la gouvernance pour la sécurité de l’environnement des affaires » décerné par AB Communication, en l’occasion de son traditionnel gala annuel surnommé « Awards des entreprises« . La grande célébrité du magistrat, s’explique par son ferme attachement en la justice et en l’équité. Deux valeurs auxquelles ce soldat courageux, natif du modeste département d’Arrah (extrême-est ivoirien), accorde du crédit et de l’intérêt.


En dehors de bien d’autres brillantes occasions, passées discrètes, aussi bien en Côte d’Ivoire, qu’à travers le monde, où le haut gradé a eu à côtoyer des kilomètres de « tapis rouge » ainsi qu’un nombre incalculable de salons feutrés dans les capitales et chancelleries occidentales, en l’abri des regards, le collaborateur du Président de la République ivoirienne reste un rarissime personnage, loyal, resté droit dans ses bottes…face à toutes les situations, notamment le phénomène du racket.


De nombreux admirateurs locaux et étrangers de ce général deux étoiles en parlent durant des heures, avec suffisamment de fierté et de passion. Chaque citoyen d’Afrique souhaite voir naître dans son pays un certain Ange Kessi, « sinon il va falloir l’inventer », ironisent certains.

TOURÉ VAKABA

Toute reproduction, modification et déformation sans l’avis de l’auteur, interdites