SOCIAL | Association des épouses de militaires : Dame Fatimata Sy Doumbia impulse un nouvel élan à l’AEMCI

0
97

L’association des épouses de militaires de Côte d’Ivoire, AEMCI, respire la vitalité. Avec le renouvellement de ses instances sous la houlette de sa présidente d’honneur, Mme Fatimata Sy DOUMBIA, épouse du Chef d’Etat-Major Général des Armées.

Elles sont vingt-deux. 22 présidentes nationales et régionales qui vont animer les sections de l’Association des épouses de militaires de Côte d’Ivoire. Avec une nouvelle présidente, Mme Touré Natacha, pleine d’énergie. Et une boussole, Mme Fatimata Sy DOUMBIA, épouse du Chef d’Etat-Major Général des Armées.
Le renouvellement des instances de l’Amci est intervenu à la fin d’un long processus démocratique qui a donné lieu à une caravane élective qui a sillonné les quatre garnisons.

La nouvelle présidente nationale a, aux côtés de ses collaboratrices, a promis œuvrer à la sauvegarde des acquis de l’association et travailler à son renforcement.
Mme Touré Natacha a rendu un hommage appuyé à Mme Fatimata Sy DOUMBIA, épouse du Chef d’Etat-Major Général des Armées, présidente d’honneur, pour son leadership et surtout son appui à l’épanouissement des femmes de soldats. Elle l’a notamment remerciée pour cette initiative de procéder au renouvellement des instances de l’association, intervenue le 6 mai 2023, qui vient ainsi renforcer la cohésion après une longue période de 24 ans qui l’installait dans la routine.
C’est d’ailleurs la Présidente d’honneur, aidée par le parrain de la cérémonie qui a procédé au rituel de l’installation de la présidente nationale et des 21 présidentes de sections avant d’émettre le vœu qu’elles réussissent la mission de redynamiser et transformer l’AEMCI.
Le nouveau bureau de l’Aemci est dirigé par l’épouse du Général de brigade TOURE Hervé Pélikan. Il est élu pour une durée de trois ans renouvelables. Quant aux présidentes de sections, elles représentent l’ensemble des démembrements de l’AEMCI au sein des Forces Armées de Côte d’Ivoire. Elles ont le titre de présidentes de section.

L’installation s’est faite en présence de la hiérarchie militaire, des épouses de généraux et des présidentes des faitières des autres Forces de Défense et de Sécurité. Une ambiance bon enfant, entretenue par les sociétaires a donné un cachet spécial à cette cérémonie.

Créée en février 1997, l’Association des épouses de militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI) fédère dans un élan de solidarité, les épouses des militaires en activité, mais également ceux en retraite et les veuves de militaires. Elle revendique un peu plus de 2500 membres répartis sur l’ensemble du territoire. Son credo : Entretenir la solidarité entre les femmes de soldats, tout en œuvrant à leur autonomisation.