NIGERIA | 343 civils fusillés dans l’État de Kaduna !

0
324

Nigeria : 343 civils tués dans l’Etat de Kaduna
Ivoiresoir21 oct. 2021Sources

Le total de 343 personnes ont été tuées au troisième trimestre 2021 au cours des attaques dans l’Etat de Kaduna, au Nigeria.
Présentant le dernier rapport trimestriel sur la sécurité dans la ville de Kaduna, Samuel Aruwan, commissaire à la Sécurité interne et aux Affaires intérieures de l’Etat, a déclaré que 220 personnes avaient été blessées entre juillet et septembre, et que 69 hommes armés coupables de meurtres ou d’enlèvements de civils avaient été tués.

M. Aruwan a ajouté que 101 personnes avaient été secourues au cours de cette période. Les affaires de banditisme et les enlèvements se multiplient en raison des « flux d’argent qui encouragent ces pratiques », selon le commissaire.

Les rançons versées pour la libération des otages kidnappés, la vente de bétail volé et le commerce d’armes légères constituent en effet les principales sources de revenus des bandits, a-t-il expliqué, ajoutant que l’insécurité actuelle était devenue une menace majeure pour les secteurs de l’approvisionnement alimentaire, de l’éducation et de la santé.

« Le banditisme entrave les activités agricoles dans les zones les plus touchées de l’Etat. Les bandits continuent d’attaquer et d’enlever les agriculteurs qui travaillent ou se rendent à leurs fermes », a souligné M. Aruwan.

« Les établissements primaires, secondaires et tertiaires restent menacés par les bandits. Dans les zones les plus touchées, les activités d’enseignement et d’apprentissage ont été gravement perturbées. Les hôpitaux et autres établissements de santé situés sur la ligne de front sont également menacés par les bandits armés », a-t-il ajouté.