MOODY’S Rating Action : Moody’s attribue une première notation Baa1 assortie d’une perspective stable au Fonds de Solidarité Africaine

0
190

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) obtient une notation de crédit de Baa1 avec une perspective stable de Moody’s, soulignant sa solidité structurelle et financière.

21 novembre 2023 – Le Fonds de Solidarité Africain (FSA), basé à Niamey, Niger, a franchi une étape significative en recevant une notation de crédit de Baa1 avec une perspective stable de Moody’s Investors Service. Cette notation est un indicateur clair de la position financière solide du FSA, marquée par un bilan robuste et l’absence de dette. Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) tiendra sa XXIXème session ordinaire du Conseil d’Administration les 23 et 24 novembre 2023, à Lomé, au Togo sur ce fond de satisfaction.

Un Rôle Central dans le Développement de l’Afrique de l’Ouest
Depuis des années, le FSA joue un rôle crucial dans ses Etats membres, au nombre actuel de vingt-et-un (21), soutenant le développement économique et social de la région. Il se distingue notamment par l’octroi de garanties financières en couverture des prêts bancaires et sur les marchés financiers, réduisant ainsi leur exposition aux risques de crédit et augmentant leur capacité de prêter aux pays membres.

Les Fondements de la Notation

  1. Adéquation des Fonds Propres : L‘adéquation des fonds propres du FSA est jugée « modérée », rassurant ainsi les bénéficiaires de ses interventions sur une bonne capacité à honorer ses engagements.
  2. Profil de Liquidité Robuste : Avec une évaluation de « a3 » pour son profil de liquidité, le FSA démontre sa capacité à générer des flux nets positifs et à maintenir une réserve de liquidité considérable.
  3. Absence de Dette : Un atout majeur pour le FSA est son absence totale de dette, ce qui témoigne d’une grande stabilité financière.
  4. Solidité du Soutien des Pays Membres : Bien que le soutien des pays membres soit considéré comme « faible », principalement en raison de l’absence de capital appelable, cela n’entrave pas la solidité du FSA.

Performance des Actifs :
Une amélioration notable dans la performance des actifs du FSA a été observée, en grande partie grâce à une croissance significative des actifs de développement. Ainsi, en début de ce mois de novembre 2023, selon des sources proches d’Afreximbank, le FSA a garanti un financement de 20 millions de dollars pour un projet de gaz en Mauritanie, financé par Afreximbank, démontrant son engagement à soutenir des projets d’infrastructure essentiels, en particulier dans des secteurs stratégiques comme l’énergie et les ressources naturelles.

Cette intervention fait suite à la signature d’un accord de partenariat entre le FSA et AFREXIMBANK, avec un objectif de soutenir le financement des activités économiques intra-Africains. Outre ces interventions en garantie dans les Etats membres en commun, les deux (2) Institutions ont également convenu de développer conjointement des programmes pour financer les économies des pays africains et soutenir les PME et PMI. Le FSA a aussi signé un accord de partenariat avec Africa Finance Corporation, AFC.

Le FSA prend aussi de nombreuses initiatives pour développer son impact sur les économies de ses Etats membres. Ainsi, en 2022, La ville de Niamey, au Niger, avait accueilli le premier (1er) Forum des Institutions Africaines de Garantie Financière (ASF, FAGACE, ATI-ACA, AGF) et la BADEA. Réalisé sous le thème « Réduire les risques d’investissement et de commerce pour les micro, petites et moyennes entreprises africaines (MPME) », ce forum a rassemblé un groupe diversifié de participants, y compris des dirigeants de MPME, des acteurs de la Fintech, des associations industrielles, des ministres Africains en charge des finances, des banquiers centraux et diverses institutions financières. À la conclusion du forum, les Institutions Africaines de Garantie Financière et la BADEA se sont engagées à mobiliser un milliard de dollars américains (1 000 000 000 USD), soit environ 600 milliards de francs CFA, au cours des 12 prochains mois pour soutenir les MPME dans leurs premières initiatives. Cette résolution marque une étape importante dans la coopération régionale et le soutien à la croissance économique en Afrique.

Le rôle du FSA et de ses Institutions sœurs est essentiel pour les bailleurs de Fonds. Ainsi, lors de la 8ème édition du Forum des Champions des PME en Afrique, qui s’est tenue les 5 et 6 octobre 2023 à Lomé, le Dr Sidi Ould Tah, président de la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA), a souligné lors d’un entretien accordé à Financial Afrik l’importance vitale des fonds de garantie dans le soutien des prêts accordés aux PME. Il a insisté sur la nécessité d’une collaboration étroite entre tous les acteurs impliqués dans le financement des entreprises Africaines pour apporter des solutions concrètes et efficaces aux défis rencontrés notamment par les PME, affirmant qu’aucune action menée unilatéralement ne serait suffisante pour traiter efficacement ces problèmes de financement.

Perspectives et Engagement
La perspective stable de Moody’s suggère un équilibre entre les risques à la hausse et à la baisse. Le FSA, reconnu pour son engagement en faveur du développement de l’Afrique de l’Ouest, continue de se focaliser sur des garanties de prêts et d’autres activités de développement. Sa récente augmentation de capital confirme sa solidité financière et sa capacité à poursuivre son soutien au développement régional.

Il est important de rappeler que le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a connu un moment difficile en juin 2023 avec le décès de son Directeur Général, Monsieur Ahmadou Abdoulaye Diallo, qui était originaire du Mali. A la suite de cette perte, Monsieur Abdourahmane Diallo, du Sénégal, a été nommé pour assumer le rôle de directeur intérimaire, guidant l’organisation à travers cette période de transition de recrutement du nouveau DG du FSA.

Dimension ESG et Vision à l’Horizon 2025
Moody’s a intégré les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans son évaluation, attribuant au FSA un score d’impact de crédit « neutre à faible ». La vision du FSA est de devenir d’ici 2025 une institution panafricaine majeure, en renforçant son rôle dans la transformation structurelle des économies des États membres.

En 2022, le FSA a connu une performance remarquable dans l’octroi de garanties. Il a accordé des garanties d’une valeur totale impressionnante de 742 milliards de FCFA (environ 1,2 milliards de dollars américains), marquant une hausse significative par ra

Concernant la répartition géographique du bilan global des interventions en garanties du FSA en 2022, le Mali est arrivé en tête avec 46% des approbations, suivi du Sénégal avec 18%. En 2021, c’était le Gabon qui avait reçu la plus grande part des approbations, avec 34%, suivi de la Côte d’Ivoire avec 25%.

En termes de secteurs soutenus, en 2022, l’hébergement et la restauration ont été les plus privilégiés, représentant 27,9% des approbations en garantie. Les banques, institutions financières et d’assurances ont également bénéficié significativement, avec 19,6% des approbations. En comparaison, en 2021, c’était le secteur des infrastructures de base qui avait bénéficié le plus des interventions du FSA, représentant 36,1%, suivi du secteur industriel avec 14,1%.

Les États Membres et Partenaires Clés
Le FSA compte actuellement vingt et un (21) États membres, regroupant les quatre (4) principaux regroupements régionaux Africains, à savoir : -COMESA : Burundi et Rwanda, Comores et Maurice – CEDEAO : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Sénégal et Togo – CEEAC : Centrafrique, Congo, Gabon et Tchad – UMA : Mauritanie.

Le FSA collabore étroitement avec les banques, les institutions de microfinance, Les marchés financiers,les entreprises, et d’autres partenaires clés pour réaliser sa mission.

Conclusion
Cette notation de Moody’s est une reconnaissance importante de la robustesse financière du FSA et de son engagement soutenu envers le développement économique et social en Afrique. Avec des projets ambitieux et une stratégie claire, le FSA se positionne comme un acteur clé dans la dynamique de croissance en afrique