Le Rhdp et ses cadres ont décidé d’avancer sans leur plus important allié d’hier. Désormais, la division au sein de la coalition se raconte à haute voix et se fera, il faut l’avouer, sans le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire [PDCI]. Partiellement ignoré dans ce combat de titans, Guillaume Soro, quand à lui, joue l’équilibriste et n’hésite pas à raconter son amertume dans des médias, dont certains peuvent se féliciter d’une audience indiscutable en Côte d’Ivoire. « Le pays n’a pas intérêt a voir messieurs Ouattara et Bédié en conflit… » dixit l’ancien patron des Forces Nouvelles, actuel Président du parlement ivoirien, visiblement « très » embarrassé par une situation qui est en passe de replonger la Côte d’Ivoire dans une crise profonde, voir intenable. Interrogé sur la question, un haut fonctionnaire en poste au siège de la Banque Africaine de Développement [BAD], implore le ciel pour que le pays ne retombent pas dans « ses errements sanglants du passé »…avant d’ajouter, <<vivement, que les deux personnalités, grâce à la sagesse desquelles il y’a une certaine stabilité dans ce pays, fassent droit à la discution. C’est l’arme des forts. Je ne pouvais pas imaginer un seul instant que ces deux gros calibres se retrouvent dans cette posture de gamins…>>.

Comme lui, elles sont nombreuses, les voix qui commencent à se faire entendre, à travers le continent, ainsi que dans les chancelleries occidentales, dont certaines ont des intérêts prononcés en Côte d’Ivoire,  pour appeler les hiérarchies du Rassemblement Des Républicains [RDR] et du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire [PDCI], à <<la retenue >>.

Par ailleurs, depuis ce revirement spectaculaire du Président Ouattara et de ses camarades, la résidence du Président Henri Konan Bédié, retranchée sur ses terres natales à Daoukro, ne désemplit guère. Il ne se passe point de jour où l’ancien chef de l’État ne reçoive ralliements et soutiens de la part d’autres partis issus de l’opposition et de la société civile du pays.

<< Nous devons ouvrir les yeux et comprendre que le projet de monsieur Ouattara est de contraindre monsieur Bédié à accepter son statut d’opposant…et nous devons l’admettre et nous battre en conséquence. C’est uniquement de cela qu’il s’agit. Il n’est pas question de négocier>>, explique à gorge déployée, KM, membre du Bureau Politique du Pdci-rda.

Par Touré Vakaba

By AGM News

Fondé par le brillant et indépendant Journaliste ivoirien TOURÉ Vakaba courant 2016, Agmnews.info est un journal en ligne agissant dans la collecte et la fourniture d'informations de première main. Avec sa ligne éditoriale généraliste, le comité de rédaction donne la priorité à l'actualité africaine et malgache. Tout en prenant ses distances avec les clivages politiques, ethniques et sociologiques, AGM News reste irréversiblement indépendant.

Laisser un commentaire