Côte d’Ivoire | L’artiste Debordo Leekunfa ira-t-il en prison?

0
870

Côte d’Ivoire | Abidjan, TOURÉ Vakaba

Désormais en Côte d’Ivoire, tous répondront devant la loi. Que vous soyez une vedette, une star ou un personnage public, peu importe votre taille, votre situation sociale ou la puissance de votre carnet d’adresse, la justice s’impose à tous. C’est le cas de l’artiste « coupé décalé  » Débordo Leekunfa, au nom d’une photo devenue virale sur les réseaux sociaux, montrant l’artiste, avec aux poings, une arme de guerre.

La photo qui trahit l’artiste et pour laquelle il tombe sous le coup de la loi

<<Suite à la publication de cette image sur les réseaux sociaux, l’artiste musicien DEBORDO LEEKUNFA , dès son retour de l’extérieur, a été interpellé et interrogé hier par les services de Police. Relaxé, il répondra de ses actes devant les tribunaux sur réquisition du Parquet>>, peut on lire sur la page facebook,  de la Direction Générale de la Police Nationale de Côte d’Ivoire.

L’artiste DJ Arafat, exhibant ici, une kalachnikov à l’occasion d’un clip vidéo

De nombreux ivoiriens, avident de ce genre musical, se souviennent qu’en Mai 2018, l’artiste Houon Ange Didier, connu sous le nom de DJ Arafat, avait été condamné, en première instance à 12 mois d’emprisonnement ferme et 20 millions de FCFA d’amende, pour avoir passé à tabac, après l’avoir mis à nu, un jeune homme répondant en l’appellation locale de Naï, et qui n’aura pas connu une suite judiciaire à mesure d’être à la hauteur de la barbarie de ce citoyen « qui pense pouvoir se permettre tout ce qu’il veut, sans être inquiété ». Le « mandat d’arrêt » n’avait aboutit à aucune sanction réparatrice, à mesure au moins, d’intimider le mise en cause. C’est du moins ce qui ressort des explications recueillies auprès de nombreux ivoiriens « deçus » l

Arrêté en Suède à la suite d’une bagarre, un célèbre rappeur d’origine américaine est interpellé, et aussitôt écroué, sans d’autre forme de procès

La légende américaine Asap Rocky est en prison, malgré le poids de sa célébrité

Malgré le puissant appel du Président américain, en vue de sa libération, le procureur de Stockholm en charge de l’instruction a « décidé de mettre en accusation trois individus soupçonnés d’agression », dont le rappeur américain Asap Rocky, à la suite de la rixe dans laquelle il a été impliqué fin juin dans la capitale suédoise. Dans un pays de Justice, celle-ci s’impose à tous!