CÔTE D’IVOIRE | INDIGO et NDI notent un scrutin émaillé de violences

De violentes manifestations qui on éclaté dès le petit matin du samedi, jour des élections, sur une très grande moitié du territoire, ont occasionné plusieurs morts et empêché des centaines de milliers d'ivoiriens, à voter.

0
338

L’organisation non gouvernementale INDIGO, appuyée du National Democratic Institue (NDI), a indiqué ce dimanche, que 23℅ des bureaux de vote au plan national sont restés fermés. Aussi, l’ONG ivoirienne regrette le fait que des individus non inscrit sur la liste électorale aient pris volontairement part au vote.

Plus loin,le porte paroles d’INDIGO a placé les opérations de boycott actif de ces élections au centre de cet échec électoral, qui a manifestement créé peur et psychose, empêchant de nombreux citoyens à exercer leur droit de vote.

Enfin, de nombreuses villes de l’intérieur, ont sombré dans des violences qui a occasionné des blessés, pertes en vie humaines et une foule de dégâts matériels.