Afrique | Des panafricains projettent de boycotter les produits pharmaceutiques européens

0
490

La médecine traditionnelle ou naturelle s’impose pour rechercher la vraie indépendance sanitaire des ivoiriens voire de l’Afrique

Abidjan Par Anoh Marcel

Dans le cadre du panafricanisme et l’émancipation de l’Afrique, une conférence sur le thème ‘’l’illusion de la médecine moderne dite conventionnelle et l’importance du retour à la naturothérapie ‘’ s’est ténue ce Mercredi 20 Novembre 2019 à l’Institut de formation pédagogique et sanitaire sis à Abidjan (Treichville). À cette conférence, plusieurs mouvements se réclamant du panafricanisme, y ont été conviés et ont même exprimé leur fierté de voir naître une médecine sociale et prête à s’engager pour le bien-être de la population ivoirienne et notamment africaine.
Le professeur GOZOWLI KOFFI MAXIM, conférencier du jour, a tenu a préciser lors de sa brillante intervention, que cette formation de taille s’inscrivait dans le cadre de l’indépendance du continent tout entier. La vison du professeur est de mettre en place à moyen terme, une université qui traitera des questions relatives en la médecine moderne et la valorisation des potentialités sanitaires africaines.
« C’est l’homme qui crée la cause de la maladie, Nous devons chercher l’origine de nos maux. La maladie incurable n’existe pas. Notre engagement permettra à la côte d’Ivoire de réduire un tant de façon drastique, la pauvreté, tout en tournant dos à la médecine moderne dite conventionnelle »
« Nous allons initier un boycott massif et véritable dès aujourd’hui des produits occidentaux et amener nos frères à consommer africain » a affirmé M. BROU TIEMELE YVES, président de la mouvance panafricaine et scolaire de côte d’Ivoire, par ailleurs maitre de la cérémonie.

(Tous droits réservés)