INTERNATIONAL : Tournée africaine fructueuse pour la diplomatie russe

0
549

La deuxième tournée en six mois du ministre des Affaires étrangères russe en Afrique s’est achevée jeudi 9 février au Soudan. Moscou, qui prépare le deuxième sommet Russie-Afrique prévu fin juillet à Saint-Pétersbourg, renforce ses liens avec le continent.

Au Soudan, l’arrivée de Sergueï Lavrov, jeudi 9 février, a « coïncidé avec la visite prévue de longue date de six émissaires européens et américains », écrit le quotidien Kommersant. Interrogé sur ce sujet par le quotidien, le chef de la diplomatie russe a répondu : « Le même groupe était présent à la veille de notre visite en Mauritanie. Il semble qu’ils nous suivent pas à pas. »

Vers un renforcement de la présence navale en mer Rouge

De sa visite, Serguei Lavrov revient notamment avec un accord, en cours de ratification, d’un centre de logistique pour la marine russe au Soudan. C’est un pas important pour la Russie qui souhaite de longue date renforcer sa présence navale en mer Rouge.

Soulignant les larges ambitions de Moscou, Kommersant ajoute : « Le Soudan offre un accès direct à la République centrafricaine enclavée et à la région sahélienne. » Revenant sur le renforcement des liens avec le Mali, un expert ajoute, dans les pages du quotidien Vedomosti, que le pays est « un point d’appui de la Russie au Sahel, car il est nécessaire d’établir des relations avec d’autres points d’entrée dans la région : la Mauritanie, l’Algérie et le Maroc. »

La Mauritanie a déjà promis de se rendre au prochain sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg, fin juillet 2023.