(Crédit photo) Par TOURÉ VAKABA | Investi devant un parterre de 400 personnalités dont 13 chefs d’État africains, Alassane Ouattara promet s’attaquer au très compliqué dossier relatif en la réconciliation, dossier qu’il a longtemps boudé, au mépris de la trop grande division qui gangrène son peuple. Le président « élu » compte nommer et promouvoir un cadre du pays dans les nouvelles fonctions de Ministre de la réconciliation. Aussi, Alassane Ouattara s’engage à s’attaquer au dossier relatif à l’emploi jeune.

Alors que ses adversaires continuent d’affirmer qu’il est un chef « autoproclamé », de nombreux adeptes de l’opposition persistent à dire qu’il n’y a guère eu d’élection en Côte d’Ivoire. Après cette investiture d’Alassane Ouattara, il est claire que ces partisans de l’opposition crieront subir le <<dictat>> d’un pouvoir qu’ils n’ont pas élu. De millions d’ivoiriens pensant ainsi contestent encore la légitimité du président. Pour s’en rendre compte, il suffit de s’octroyer une partie de balade sur les réseaux sociaux,facebook et twitter notamment.

By AGM News

Fondé par le brillant et indépendant Journaliste ivoirien TOURÉ Vakaba courant 2016, Agmnews.info est un journal en ligne agissant dans la collecte et la fourniture d'informations de première main. Avec sa ligne éditoriale généraliste, le comité de rédaction donne la priorité à l'actualité africaine et malgache. Tout en prenant ses distances avec les clivages politiques, ethniques et sociologiques, AGM News reste irréversiblement indépendant.

Laisser un commentaire