Le procureur de la Cour pĂ©nale internationale (CPI) a demandĂ© lundi des mandats d’arrĂŞt contre le Premier ministre israĂ©lien Benjamin Netanyahu et des dirigeants du Hamas pour des crimes de guerre et crimes contre l’humanitĂ© prĂ©sumĂ©s commis dans la bande de Gaza. Les deux camps ont dĂ©noncĂ© cette demande. Le procureur Karim Khan a dĂ©clarĂ© dans un communiquĂ© qu’il demandait des mandats d’arrĂŞt contre Benjamin Netanyahu et le ministre de la DĂ©fense israĂ©lien Yoav Gallant pour des crimes tels que « le fait d’affamer dĂ©libĂ©rĂ©ment des civils », « homicide intentionnel » et « extermination et/ou meurtre ». « Nous affirmons que les crimes contre l’humanitĂ© visĂ©s dans les requĂŞtes s’inscrivaient dans le prolongement d’une attaque gĂ©nĂ©ralisĂ©e et systĂ©matique dirigĂ©e contre la population civile palestinienne dans la poursuite de la politique d’une organisation. D’après nos constatations, certains de ces crimes continuent d’être commis », a affirmĂ© le procureur. Le ministre israĂ©lien des Affaires Ă©trangères IsraĂ«l Katz a immĂ©diatement dĂ©noncĂ© la « dĂ©cision scandaleuse » du procureur de la Cour pĂ©nale internationale comme « un dĂ©shonneur historique » pour celle-ci. RĂ©clamer des mandats contre « le Premier ministre et le ministre de la DĂ©fense de l’Etat d’IsraĂ«l aux cĂ´tĂ©s des abominables monstres nazis du Hamas », des « assassins et violeurs du Hamas » qui « sont en train de commettre des crimes contre l’humanitĂ© contre nos frères et sĹ“urs » est une « attaque frontale » et « une honte historique qui restera Ă  jamais gravĂ©e dans les mĂ©moires », estime le ministre dans un communiquĂ©. >> Le point sur la rĂ©action israĂ©lienne dans Forum : Benjamin Netanyahou et Yoav Gallant n’ont pas encore commentĂ© la dĂ©cision de la Cour pĂ©nale internationale. [Keystone/EPA – Abir Sultan]Keystone/EPA – Abir Sultan Comment rĂ©agit le gouvernement israĂ©lien aux mandats d’arrĂŞt de la Cour pĂ©nale internationale ? / Forum / 6 min. / aujourd’hui Ă  18 :04 Plusieurs chefs du Hamas visĂ©s Quant aux responsables du Hamas visĂ©s, il s’agit de Yahya Sinwar, chef du Hamas dans la bande de Gaza, de Mohammed Diab Ibrahim Al-Masri, le commandant en chef des brigades Al-Qassam, la branche armĂ©e du Hamas, et d’Ismail Haniyeh, le chef de la branche politique du Hamas. D’après le procureur Karim Khan, leur responsabilitĂ© est engagĂ©e pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanitĂ© commis sur le territoire d’IsraĂ«l et dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier. Les accusations incluent « l’extermination », « le viol et d’autres formes de violence sexuelle » et « la prise d’otages en tant que crime de guerre ». « Nous affirmons que les crimes contre l’humanitĂ© visĂ©s dans les requĂŞtes s’inscrivaient dans le prolongement d’une attaque gĂ©nĂ©ralisĂ©e et systĂ©matique menĂ©e par le Hamas ainsi que d’autres groupes armĂ©s dans la poursuite de la politique d’une organisation », est-il Ă©crit dans le communiquĂ©. Le Hamas palestinien a rĂ©agi en condamnant « fermement » la demande de la CPI et a dĂ©noncĂ© « les tentatives du procureur de la Cour pĂ©nale internationale d’assimiler la victime au bourreau en Ă©mettant des mandats d’arrĂŞt contre un certain nombre de dirigeants de la rĂ©sistance palestinienne ». Les Etats-Unis fâchĂ©s Les Etats-Unis ont rĂ©agi avec fermetĂ© Ă  cette annonce de la CPI, le prĂ©sident Joe Biden jugeant cette demande de mandat « scandaleuse » et estimant qu’il ne pouvait y avoir d’équivalence entre IsraĂ«l et le Hamas. Le secrĂ©taire d’Etat Antony Blinken a lui parlĂ© de demande « honteuse ». >> L’interview dans Forum de Paola Gaeta, professeure de droit international pĂ©nal Ă  l’Institut des hautes Ă©tudes internationales et du dĂ©veloppement (IHEID) Ă  Genève : Des manifestants en IsraĂ«l demandent depuis plusieurs jours la dĂ©mission de Benjamin Netanyahou et de son gouvernement Ă  cause de l’échec du retour des otages. [Keystone/EPA – Abir Sultan]Keystone/EPA – Abir Sultan Benjamin Netanyahu et des dirigeants du Hamas accusĂ©s de crimes de guerre : interview de Paola Gaeta / Forum / 4 min. / aujourd’hui Ă  18 :03 Afp/boi PubliĂ© Ă  13 :21 ModifiĂ© Ă  18 :56 Une application difficile Si les juges de la CPI dĂ©cident d’émettre des mandats d’arrĂŞt contre Benjamin Netanyahu et les dirigeants du Hamas, cela signifie qu’en thĂ©orie n’importe lequel des 124 Etats membres de la CPI serait obligĂ© de l’arrĂŞter s’ils se rendent sur leur territoire. Mais mĂŞme si le mandat d’arrĂŞt pourrait compliquer certains dĂ©placements de Benjamin Netanyahu, la cour ne dispose d’aucune force de police pour faire appliquer ses mandats et s’appuie sur la volontĂ© des Etats membres de jouer le jeu.

By AGM News

Fondé par le brillant et indépendant Journaliste ivoirien TOURÉ Vakaba courant 2016, Agmnews.info est un journal en ligne agissant dans la collecte et la fourniture d'informations de première main. Avec sa ligne éditoriale généraliste, le comité de rédaction donne la priorité à l'actualité africaine et malgache. Tout en prenant ses distances avec les clivages politiques, ethniques et sociologiques, AGM News reste irréversiblement indépendant.

Laisser un commentaire